"Chacun de vos mots sont reçus comme un trésor..."

jeudi 18 janvier 2018

"La chèvre d'or de Eze veut jouer à la petite chèvre de Monsieur Seguin"
huile sur toile - 50 x 50 cm (progression)
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Aujourd'hui, je vous propose une petite immersion dans la peinture en cours de Martine-Alison où les petites maisons du village d'Eze se façonnent peu à peu.

Chaque jour, notre artiste attrape ses petits pinceaux qu'elle trempe dans les couleurs de sa palette.
Elle peint ce qu'elle a vu et ce qu'elle a ressenti... Elle a retenu l'élégance subtile dominée par les nuances d'ocre et de rose.

Elle essaie d'offrir l'apaisement de joies avec ce dialogue de tonalités et de lumière qui favorisent la contemplation.
Elle veut nous amener à emprunter l'itinéraire de sa créativité...

Dans mon prochain billet, je vous montrerai comment Martine-Alison conte et fleurette à dame nature...


Dans ma dernière publication, je vous disais que j'avais accompagné notre artiste en Bretagne pour dire au revoir à l'année 2017.

Martine-Alison adore aussi la Normandie... alors avant, elle ne pouvait pas ne pas faire une petite halte à Trouville-sur-Mer et à Deauville! 

Je vais essayer de vous donner envie d'aller à la rencontre de Trouville la gourmande !...
Amis du poisson et des crustacés vous allez être comblés, suivez-moi ! 
Je vous entraîne au marché aux poissons. N'oubliez pas votre imperméable, les grains sont fréquents !
Faîtes vos jeux, rien ne va plus !...

"... Le Casino de Trouville-sur-Mer..."

"... Il fait frais ! Un aperçu rapide du quai avant de découvrir les produits de la mer..."

"... Sur votre gauche, la halle aux poissons est une bâtisse de style traditionnel normand qui fut reconstruite après avoir été détruite à deux reprises par des incendies en 2006 et en 2008..."

"... Des étals splendides décorés de magnifiques couleurs par les poissons et les crustacés..."

"... Les oursins..."

"... Toutes les saveurs de la mer sont proposées..."




Si, comme Martine-Alison vous en pincez, pourquoi ne pas continuer notre marché à Deauville, la belle voisine de Trouville ?!...
Et hop ! moi, Léo le toucan je prends mon envol ! 

Un simple pont les relie...


"... Bye, bye Trouville !..."

"... Bonjour Deauville !..."
Là aussi, faites vos jeux, rien ne va plus !


Laissons-nous séduire par les halles de Deauville...

"... Sous ces belles halles à colombages et à ciel ouvert, près de la Place Morny, se réveille le marché de Deauville..."

"... On s'y promène au gré de sa fantaisie, le regard attiré par les dessertes chargées de belles marchandises..."

"... Tout est frais, appétissant et fait envie !..."

"... Oh oh !! Je ne vais pas m'attarder ! J'ai bien peur de finir comme mes copines emplumées, enfin "déplumées" !..."

Ces derniers jours sont pluvieux. Je vous invite à cocooner avec une bonne tasse de thé accompagnée de quelques douceurs maison, en profitant de ceux qu'on aime...


... Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 4 janvier 2018

"La chèvre d'or de Eze veut jouer à la petite chèvre de monsieur Seguin"
Croquis sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Martine-Alison s'est emparée de son crayon pour dessiner une nouvelle aventure.
Elle a fait ressurgir des souvenirs ramenés de ses escapades dans le sud de la France.

La petite chèvre qui accompagne cette petite demoiselle pourrait bien être la chèvre d'or du château de ce magnifique village qu'est Eze ! 




Perché en nid d'aigle au sommet d'un piton rocheux, Eze surplombe le bord de la mer méditerranée entre Nice et Monaco.

Au sommet du village, dans les ruines d'une forteresse médiévale, se trouve un très joli jardin exotique.

Moi, Léo le toucan, j'ai aimé papillonner à tire-d'aile avec notre artiste dans les petites ruelles de pierres où se trouvent de ravissants passages voûtés. 
Nous allions d'émerveillements en émerveillements, tel un décor de théâtre. Et pourtant ce village est bien vrai !

Frédéric Nietzsche qui a séjourné à Eze disait : "Ici les jours se succèdent les uns aux autres avec une beauté insolente."

La petite chèvre de Martine-Alison va prendre la poudre d'escampette le temps d'une peinture en compagnie de la belle Ezasque. 
Tout comme la petite chèvre de Monsieur Seguin, elle va jouir des joies de la nature. 

A présent les pinceaux de Martine-Alison vont jouer une mélodie colorée aux rythmes passionnants...

C'est en Bretagne que notre artiste et moi-même, Léo le toucan avons dit au revoir à l'année 2017.
Aujourd'hui, je suis de retour...
Je voudrais vous remercier pour votre bienveillance et votre fidélité.

Il est encore temps de vous souhaiter une merveilleuse année 2018 !

"Que son chemin soit parsemé d'éclats de joie, de pétales de plaisir, qu'il soit éclairé par la lueur de l'amour et l'étincelle de l'amitié !"

Pour commencer l'année, je vous propose une petite balade océane avec les lumières et la magie de Dame Hiver.
Sir Icarus, le dalmatien de Martine-Alison a beaucoup apprécié les plaisirs de la plage...







En ce mois de janvier, je vous souhaite de l'amour, de la douceur... beaucoup de douceur ! Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 14 décembre 2017

"A la recherche du plaisir vénitien"
huile sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Aujourd'hui, romantisme, mystère et émerveillement sont au rendez-vous avec la dernière peinture de Martine-Alison, "A la recherche du plaisir vénitien".

Venise se fait belle et séduisante pour plaire à notre petite mademoiselle.

A la fenêtre, vous pouvez apercevoir mon ami emplumé costumé. 
Ne serait-il pas déterminé à charmer cette gracieuse mignonne ? 

Moi, Léo le toucan, perché tout près, je veille !... Elle ne se laissera pas intimider !
Ma copine la mouette juchée sur une paline a également l'oeil sur elle.

Assise au bord du canal, elle regarde et écoute le gondolier qui entonne un chant vénitien tout en maniant lentement son aviron...
Le mouvement nonchalant de la gondole s'harmonise avec l'âme de Venise.
Une âme qui a ébloui celle de notre artiste. 

Ses pinceaux ont crée une alliance entre la pierre et l'eau en révélant une palette riche en couleurs.

Ces derniers jours, Dame hiver, arrivée un peu en avance, a avalé les dernières couleurs de l'automne... 
La nature s'est défaite de ses habits colorés... Consolons-nous avec ces quelques images...

"... Le régal de mes amis emplumés !..."

"... Avez-vous trouvé l'intrus ?..."

"... Des troncs parés de végétaux, de champignons et de couleurs..."

"... Dernier défi à la vie, dernière cérémonie de la nature dans une débauche de couleurs et de lumière, avant que le vent n'éparpille tout, sans égard pour la beauté !..."

L'herbe se cristallise sous la gelée... Les heures passent, s'effilochent et se bousculent.
Ce mois nous accompagne vers la féerie de Noël... Que cette période de l'avent soit douce et belle pour chacun de vous ! Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 30 novembre 2017

"Venise ou la belle tentatrice" - titre provisoire
croquis sur toile - 50 x 50 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! Martine-Alison a réalisé son dernier dessin.
Tout comme elle, ce fut le coup de foudre lorsque j'ai mis mes pattes à Venise. 
Immédiatement, je n'ai pensé qu'à une seule chose... Lorsque je serai rentré : vite revoir Venise !

Avec ce dernier croquis, c'est comme si j'étais retourné à Venise...
Madame Venise, me voilà à nouveau devant vous !

J'imagine que vous m'avez repéré ! Mais avez-vous deviné où se trouve mon ami emplumé costumé ?

Venise doit avoir un secret, elle amplifie les sentiments. 
Si vous êtes heureux en arrivant à Venise, vous le serez dix fois plus, malheureux, cent fois davantage...

Moi aujourd'hui, je suis très heureux de vous présenter le dessin de Martine-Alison, "Venise ou la belle tentatrice".

Un dessin qui va se costumer de jeux de couleurs subtiles, de lumière et de magie... 
Les pinceaux de Martine-Alison vont devenir séducteurs afin de vous prendre par la main et vous entraîner au son des doux clapotement des canaux. 


Martine-Alison est fascinée aussi par les sons de la mer qui influencent son humeur et intensifient ses émotions...

Je vous propose aujourd'hui un face-à-face avec elle... en images. 
Je vous laisse imaginer la musique cristalline que font les vagues en léchant les petits galets...

"... Saisir l'insaisissable..."

"... Les vagues se dérobent et se renouvellent sans cesse..."

"... Au ras des vagues se brisant en écume..."

"... La mer semblable à un être vivant... Je l'entends, elle bouge et respire..."

"... Choisissons un galet bien plat pour faire des ricochets !..."

Que ce petit air salé vous pénètre l'âme et vous apporte plein d'énergie !... 
Je vous dis, bye ❤︎."
Léo, le toucan.

jeudi 9 novembre 2017

"Pause Grimaudoise"
Huile sur toile - 20 x 20 cm
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

"Bonjour ! La dernière petite toile "Pause Grimaudoise" est achevée...

Le pinceau de Martine-Alison amoureuse de Grimaud se libère en flux harmoniques. 
Les couleurs complotent, murmurent et vivent ensemble !...
Elle a capté la douce lumière des ruelles du village de Grimaud pour la disperser délicatement sur la toile.

Grimaud la radieuse ! A une certaine heure de la journée, ce village appartient aux chats !
La plupart ne sont pas sauvages. Ils sont toujours contents de trouver une main pour leur faire des caresses !
En revanche, moi, Léo le toucan, je me méfie d'eux... Je ne voudrais pas me faire croquer !

Martine-Alison a placé une toile blanche sur le chevalet et déjà une nouvelle aventure s'affirme... Chut ! Je n'en dis pas davantage...
A présent, je m'envole au coeur du massif des Maures où se cache la Chartreuse de la Verne !


A tir d'ailes, il me sera plus facile d'atteindre ma destination.
Pour vous, la Chartreuse de la Verne sera relativement délicate d'approche.
Après une longue mais magnifique route, dans un écrin de verdure, vous apercevrez le monastère, grandiose !





Vous voici devant le monastère qui est une ancienne Chartreuse du XIIème siècle dont l'architecture est conçue pour favoriser la vie de prière dans la solitude et le silence.

Classée monument historique en 1921, elle est aujourd'hui propriété des Eaux et Forêts.
Des travaux importants on été effectués après l'installation de la famille monastique de Bethléem en 1982.
Elle compte 26 soeurs de dix nationalités.
Elles consacrent leur vie à la prière, dans la solitude de leurs cellules, où elles travaillent, prient, mangent et dorment, ne sortant que pour les deux offices quotidiens ou pour les moments partagés le dimanche.

Chacune contribue aux travaux nécessaires au fonctionnement de la communauté, avec comme moyen de subsistance principale la décoration de faïences décorées selon diverses traditions et vendues à la porterie du monastère, avec des objets d'artisanat, souvent religieux provenant d'autres monastères de la même communauté.

"... Les oeuvres réalisées par les soeurs de la communauté de Bethléem..."
"... La boulangerie... Elle comporte un four à pain exceptionnel par ses dimensions. Il ne servait pas seulement à cuire du pain mais aussi les plats de l'ensemble de la communauté..."

"... Accédons par un escalier taillé en pierres à un lieu de recueillement et de prières..."
"... L'encadrement des portes et des fenêtres est en serpentine..."

"... Chapelles latérales du XVIIe siècle..."

"... Ceux qui désirent participer à un office liturgique des moniales peuvent le demander..."

"... La cellule témoin..."

"... L'huilerie..."
Pour terminer notre petite visite, je vous offre cette petite colombe en terre cuite façonnée par les soeurs de Bethléem... Je vous dis, bye ❤︎."

Léo, le toucan.